Fusions & Acquisitions, La première revue des raprochements d'entreprises

PAGES BPI

« Soyez champions de votre rêve »

Entretien avec Patrice Bégay,
Directeur exécutif  Communication
& Bpifrance Excellence



©Camille Collin

 

+ - télécharger en PDF Imprimer Envoyer l'article par e-mail
Tout le monde connait le succès de la French Tech. Bpifrance s’en est inspiré pour mobiliser les industriels, d’où la French Fab.
« La French Fab c’est l’industrie du futur, la vitrine des savoir-faire français en mouvement. Par le passé, lorsqu’on parlait de l’industrie, dans toutes les régions de France, c’était une référence. La France a été une puissance industrielle de premier plan au niveau mondial. Il faut qu’elle le redevienne. La French Fab c’est un étendard. Ce sont des entreprises industrielles ou de service à l’industrie qui produisent en France, des entreprises ancrées dans nos territoires sur le long terme, des entreprises créatrices d’emplois », explique Patrice Bégay, Directeur exécutif Communication & Bpifrance Excellence.
C’est l’attractivité du savoir-faire français. La French Fab capitalise sur la French Tech et la French Touch. C’est un moyen de lutter contre la solitude de l’entrepreneur, un axe de valorisation auprès des grandes entreprises.
Aujourd’hui, l’industrie représente 10% du produit intérieur brut en France. C’est aussi 870 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 2.700.000 emplois, 235.000 entreprises et 74% de l’export.
« La French Fab ? C’est le meilleur de l’industrie, le meilleur du futur. C’est un étendard qui incarne tout d’abord des milliers de PME et d’ETI », souligne Patrice Bégay. « La France compte un peu plus de 5.000 ETI. Ce nombre est bien inférieur à celui de l’Allemagne, par exemple (13.000). C’est pour cette raison que nous avons créé les Accélérateurs, des programmes d’accompagnement sur-mesure pour permettre aux PME de devenir des ETI. Le mouvement La French Fab  touche les territoires, les grands groupes, les filières, les régions, les fédérations professionnelles », ajoute-t-il.
Ce mouvement est porté notamment par :
- Le Gouvernement
- L’Alliance Industrie du Futur (AIF)
- Le METI (Mouvement des Entreprises de Taille Intermédiaire)
- Business France
- et Bpifrance
« La French Fab porte le projet d’une industrie française innovante, exportatrice, ouverte à toutes les évolutions, à l’économie verte, au digital et aux nouvelles technologies », commente notre interlocuteur.
Selon lui, « l’industrie est la seule solution au déficit du commerce extérieur français. C’est la solution pour résorber le chômage dans les territoires, notamment le chômage des jeunes ».
« La vraie croissance de notre pays va passer par les PME et les ETI », insiste Patrice Bégay. Fort de ce constat, Bpifrance a voulu faire redécouvrir l’attractivité des PME aux étudiants des grandes écoles.
En s’appuyant sur le réseau Bpifrance Excellence, Bpifrance a lancé un programme intitulé mission VPME. « Pense PME, change ton futur », c’est l’idée de ce programme.
Bpifrance c’est « un réseau social d’entrepreneurs avec une banque au-dessus ». La communauté Bpifrance Excellence est l’illustration de ce réseau. Les 4.000 chefs d’entreprises membres Bpifrance Excellence ont été sélectionnés parmi nos clients (au total, Bpifrance comptait 80.000 clients en 2016). Ce sont les entreprises les plus dynamiques, qui innovent, qui s’implantent à l’international. Ce sont celles qui partent à l’attaque des géants. Ces entreprises souhaitent être reconnues, accompagnées, intégrées en réseau business pour partager des expériences et aussi pour développer leur activité », explique Patrice Bégay.
Bpifrance Excellence c’est un label dont les entreprises peuvent se prévaloir auprès de leurs clients, partenaires, banquiers et investisseurs, afin de faciliter leurs démarches et dynamiser leurs échanges. Ce label peut être apposé sur les prestations des entreprises, sur leur site Internet. Il fait partie de la communication des entreprises.
En étant membres du réseau Bpifrance Excellence, les entreprises sont accompagnées par une équipe dédiée.
Echanger, partager et rencontrer des partenaires business est essentiel pour le développement d’une entreprise. La mission principale de Bpifrance Excellence est de réunir et aider les entrepreneurs à se développer et à « grandir » ensemble.
Implantées dans de nombreux cas dans les régions, ces entreprises peuvent bénéficier des espaces créés par Bpifrance à Paris pour recevoir leurs partenaires, leurs investisseurs et banquiers.
Les membres de Bpifrance Excellence bénéficient également d’un accès privilégié aux formations de Bpifrance Université. Chaque année, 30 formations de haut niveau sont proposées gratuitement aux chefs d’entreprises membres du réseau.
Le rôle de Bpifrance consiste également à encourager les dirigeants car « un chef d’entreprise se remet constamment en question », constate le Directeur exécutif de Bpifrance qui cite 4 valeurs principales : proximité, simplicité, volonté et optimisme. « Ces valeurs vertèbrent les entreprises, elles vertèbrent également les femmes et les hommes au sein de Bpifrance. « Entrepreneur, volontaire, déterminé, obstiné, acharné, coriace, tenace, entêté… Nous avons repris les mots que les chefs d’entreprises prononcent régulièrement ».
« Ces entrepreneurs souhaitent être remarqués, d’où les partenariats de Bpifrance avec les médias, notamment avec la Presse Quotidienne Régionale (PQR) et la presse nationale économique et sportive », note Patrice Begay.
L’objectif de VPME consiste aussi à mettre en relation les PME du réseau Bpifrance Excellence avec les grandes écoles, à créer un pont entre les générations, à permettre aux entrepreneurs du réseau de recruter leurs futurs talents. Pour un jeune, il vaut mieux avoir une forte responsabilité au sein d’une PME qu’être un N -25 dans un grand groupe », estime Patrice Bégay.
Selon lui, « c’est gagnant-gagnant pour la société et pour l’étudiant qui va apprendre beaucoup de choses ». Parmi les écoles partenaires figurent Kedge, HEC, EM Lyon, l’INSEC, l’ESSEC, l’ESCP, Centrale Supelec…
« Nous organisons des rencontres étudiants pour leur présenter des missions dans des PME. Nous faisons également intervenir des jeunes qui travaillent au sein de PME ainsi que les chefs d’entreprises qui les emploient afin de partager leur expérience. De cette manière, Bpifrance donne aux jeunes envie de travailler dans des PME », commente Patrice Bégay.
En janvier, VPME va lancer une cinquantaine de stages.
VPME communique à travers sa newsletter, les campagnes d’e-mailing auprès du réseau Bpifrance Excellence ainsi qu’à travers des événements que Bpifrance organise régulièrement.
Au calendrier de Bpifrance pour 2018, trois grands événements :
- Global Industries (du 27 au 30 mars 2018, parc des Expositions de Paris Villepinte), un grand salon de 100.000 mètres carrés qui va mettre en avant la French Fab.
- Vivatech (du 24 au 26 mai 2018)
- la 4e édition de Bpifrance Inno Generation (le 11 octobre 2018 à l’AccorHotels Arena de Paris)
« La French Fab va gagner grâce aux entrepreneurs et grâce aux territoires. Aujourd’hui, ce mouvement prend de l’ampleur. Cette dynamique irradie. Les entrepreneurs ce sont des gens passionnés. Nous aussi. On parle souvent du virus de la grippe. Moi, j’ai envie de parler du virus de la croissance et de la religion du progrès », sourit Patrice Bégay.
« Lorsque nous recrutons nos collaborateurs, c’est en premier lieu un état d’esprit que nous recherchons. Le savoir-faire s’acquiert, contrairement au savoir être », souligne notre interlocuteur dont le message aux chefs d’entreprises est plein d’ambition : « Soyez champions de votre rêve. Foncez, rencontrez les bonnes personnes, soyez accompagnés. C’est la mission de Bpifrance qui n’est pas une banque comme les autres. En restant dans les mêmes codes, Bpifrance aurait été une banque de plus et non pas une banque de place », souligne-t-il.
La communication de Bpifrance ne fait que confirmer cet état d’esprit :
- « Entrepreneurs, faites nous banquer ».
- « Entrepreneurs, vous envoyez du bois, nous envoyons du blé ».
- « Avec nous, l’entrepreneur qui y croit croît ».
- « Une bonne idée, ça n’a pas de prix mais ça peut avoir un prêt ».
- « Entrepreneurs, on transforme votre aplomb en or ».
Bpifrance et ses partenaires ont récemment lancé le site web de la French Fab permettant aux industriels d’adhérer à ce mouvement. « Tout industriel peut s’y inscrire. C’est déclaratif. Il suffit de signer une charte qui confirme que votre entreprise est ambitieuse, qu’elle souhaite s’implanter à l’international, se digitaliser, jouer collectif et s’inscrit, par conséquent, dans le French Fab pour développer ce mouvement et adhérer à cette dynamique », conclut notre interlocuteur.
article à la une
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie une fois connecté à vos identifiants, ceci vous permettant de naviguer pleinement sur notre site.