Fusions & Acquisitions, La première revue des raprochements d'entreprises

ÉDITORIAL

UN PALMARÈS DOMINÉ PAR ROTHSCHILD ET PAR LE DEAL LUXOTTICA / ESSILOR

+ - télécharger en PDF Imprimer Envoyer l'article par e-mail
En 2019, Rothschild domine non seulement le Classement par valeur des deals finalisés mais aussi le Classement par nombre d’opérations ainsi que le Palmarès sur 3 ans en nombre et en valeur !
La banque de l’avenue de Messine laisse cependant à Citi - n°2 du Palmarès 2019 en valeur - la première place dans le Classement par montant moyen des opérations conseillées.
Avec 126 opérations accompagnées l’an dernier pour un total de 48,7 milliards d’euros, Rothschild a cumulé en 2017, 2018 et 2019 375 opérations dont le montant global atteint 190,7 milliards. Le n°2 du Classement sur 3 ans en valeur - Lazard - totalise 147 deals d’un montant supérieur à 164 milliards. La banque du boulevard Haussmann est suivie par BNP Paribas (158,5 milliards, 153 opérations). Viennent ensuite Morgan Stanley, Goldman Sachs, JP Morgan, Citi, Crédit Agricole et Deutsche Bank.
En 2019, tout s’est joué autour de l’opération Luxottica / Essilor qui a permis de créer un champion franco-italien, leaders dans la conception, la production et la commercialisation de verres ophtalmiques, d'équipements optiques, de lunettes de vue et de lunettes de soleil. Valorisant Luxottica à 23 milliards d’euros, ce deal crée un nouvel ensemble de 16 milliards d’euros de CA qui affiche une une capitalisation boursière de 60 milliards d'euros. Quant aux conseils impliqués, côté Luxottica sont intervenues Mediobanca, Deutsche Bank (conseil du Board) et UBS (fairness). Côté Essilor, les conseils furent Citigroup, Rothschild et BNP Paribas, rejoints par Goldman Sachs et JP Morgan lors de l’offre d’échange portant sur les 38% restants du capital de Luxottica après le rachat des parts de Delfin, société détenue par Leonardo del Vecchio, alors actionnaire majoritaire de Luxottica. Ainsi, en 2019, cette opération divise les conseillers financiers en M&A en “ceux qui y étaient” et “ceux qui n’y étaient pas” car le montant du deuxième deal de l’année - l’acquisition du réseau de gazoducs Transportadora Associada de Gas (TAG) par le consortium composé par d'Engie et du fonds canadien CDPQ - n’est que de  7,7 milliards d’euros. C’est 3 fois inférieur à la valorisation de Luxottica.
En 2019, certains établissements étonnent par leur progression dans le Palmarès. Ainsi, Citi passe de la 8ème à la 2ème place, Alantra devient le n°19, après avoir été le n°28 en 2018, KPMG Corporate Finance occupe  la 20ème position après avoir été le n°31 en 2018.
Faut-il être “inquiets” pour 2020 ? Les banquiers ayant participé à notre Palmarès s’expriment sur ce sujet sur les pages qui suivent le Classement. Une chose est sure : quelques belles opérations sont d’ores et déjà candidates au Palmarès 2020. Parmi elles Tiffany & Co/LVMH, Anadarko/Total, Grandvision/EssilorLuxottica, Altran / Caphemini ...
article à la une
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie une fois connecté à vos identifiants, ceci vous permettant de naviguer pleinement sur notre site.