Fusions & Acquisitions, La première revue des raprochements d'entreprises

DOSSIERS

Le capital-investissement renforce ses moyens pour participer à la transformation de l'économie française et européenne

AU 1ER SEMESTRE 2017 :
+ 30% DE CAPITAUX LEVÉS A 8,1 MDS€ 
+ 16% DE CAPITAUX ENGAGÉS A 6,4 MDS€
RECORD DE 1.200 START-UP, PME ET ETI ACCOMPAGNEES 
DANS LEUR CROISSANCE 
 

+ - télécharger en PDF Imprimer Envoyer l'article par e-mail
L’Association Française des Investisseurs pour la Croissance (AFIC) avec le soutien de Grant Thornton, groupe leader d’audit et de conseil, ont présenté l’activité au 1er semestre 2017 des acteurs du capital-investissement français.
Olivier Millet, Président de l’AFIC, souligne : « L’activité du capital-investissement français au 1er semestre 2017 confirme les très bons chiffres enregistrés en 2016. Les capitaux levés, le nombre d’entreprises accompagnées, la liquidité du marché par les cessions réalisées poursuivent leur progression, ceci en dépit des élections présidentielle et législatives qui ont eu lieu en France dans cette période, et qui traditionnellement se traduisent par un attentisme des investisseurs. Les mesures annoncées par le gouvernement d’Edouard Philippe sont de nature à créer un environnement favorable pour orienter plus massivement l’épargne vers le financement des start-up, PME, ETI, permettre aux entreprises d’ouvrir plus largement leur capital pour assurer leur transformation, et voir éclore à terme plus d’ETI. La trajectoire de croissance du capital-investissement français ces dernières années le rapproche non seulement de l’objectif de doubler la taille des levées annuelles à 20 milliards d’euros d’ici 2020, mais aussi le positionne pour devenir le 1er marché d’Europe. »

8,1 MD€ LEVÉS QUI SERONT ENGAGÉS
MAJORITAIREMENT DANS L’ÉCONOMIE FRANÇAISE ET EUROPÉENNE


+30% par rapport au 1er semestre 2016

Au 1er semestre 2017, les professionnels du capital-investissement français ont levé 8,1 Md€ d’épargne mondiale, une hausse de 30% par rapport au 1er semestre 2016. Ces capitaux seront majoritairement investis au cours de cinq prochaines années pour accompagner la transformation des entreprises françaises et européennes. Les intentions d’investissement sont en forte hausse à destination du capital-innovation (x3,4 / S1 2016) et du capital-développement (x2,2 / S1 2016).

67% en provenance de France, forte montée en puissance des industriels

La collecte auprès des investisseurs français est renforcée ce semestre. Elle atteint 5,4 Md€ contre 3,2 Md€ au 1er semestre 2016 et totalise 67% des capitaux levés. Ces capitaux d’origine française proviennent à 23% du secteur public, à 20% des assurances, à 19% des personnes physiques et des family offices, et à 9% des industriels. A noter que les industriels ont multiplié par 3 leurs allocations au non coté par rapport au 1er semestre 2016. Les 2,7 Md€ de capitaux d’origine étrangère proviennent à 38% des fonds de fonds et à 21% de caisses de retraite.

6,4 MD€ INVESTIS DANS 1.200 ENTREPRISES

Poursuite de la croissance des investissements


Au 1er semestre 2017, les acteurs du capital-investissement français ont investi 6,4 Md€ dans l'accompagnement et l'accélération d’entreprises engagées dans des projets de croissance. Il s’agit de la 5ème année de croissance consécutive sur un 1er semestre, en progression de 16% par rapport au 1er semestre 2016.

Record d’entreprises, à 84% françaises, qui ont choisi le capital-investissement

1.179 entreprises, un record semestriel, ont choisi d’être accompagnées par les membres de l’AFIC. 84% sont basées en France.

Toutes les catégories d’entreprises, start-up-PME-ETI, sont couvertes

L’analyse des tickets investis souligne la vocation du capital-investissement d’accompagner aussi bien des start-up et petites PME (environ 1.000 entreprises ont reçu 1 Md€, soit un ticket moyen de 1 M€), que des grandes PME et des ETI (environ 200 entreprises ont reçu 5,4 Md€, soit un ticket moyen de 27 M€).

L’ACTIONNARIAT A ÉVOLUÉ DANS PLUS DE 800 ENTREPRISES

Renforcement de la liquidité du non coté

Au 1er semestre 2017, 820 entreprises ont préparé ou réalisé leur évolution actionnariale, un record semestriel, ce qui confirme le renforcement de la liquidité de la classe d’actifs. Le marché des cessions a été soutenu auprès des sociétés de capital-investissement et des industriels.
Thierry Dartus, associé, Directeur du Département Transaction Advisory Services chez Grant Thornton précise : « Le premier semestre 2017 confirme une fois de plus les tendances favorables observées depuis 2014 sur tous les segments d’activité avec des levées de fonds en croissance de plus de 30% à 8,1 Mds marquées par une présence renforcée des investisseurs français. En parallèle, de nouveaux records ont été observés tant en nombre d’entreprises accompagnées qu’en nombre de désinvestissements, permettant ainsi de renforcer la liquidité sur le marché du non coté. Ces bons résultats sont la conséquence d’un environnement économique favorable, marqué par la capacité des fonds à identifier des entreprises et des équipes de management capables de les accompagner dans leur stratégie de développement. Les récentes élections présidentielles et les premières mesures prises par le nouveau gouvernement pour soutenir l’économie, doivent contribuer à maintenir la dynamique observée sur les premiers mois de l’année et continuer à créer de la valeur. » 
article à la une
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie une fois connecté à vos identifiants, ceci vous permettant de naviguer pleinement sur notre site.