Fusions & Acquisitions, La première revue des raprochements d'entreprises

AVIS D'EXPERT

Capital Development et Small Cap à la française

par Mickaël Fitoussi,
Directeur de Mission
Pôle Financement et Levée de Fonds,
In Extenso Finance & Transmission




L’année 2016 aura été celle de tous les records pour l’industrie européenne du Private Equity (entreprises non cotées) avec 74,5 milliards d’euros levés1 par les 2.000 véhicules d’investissements européens. Ce millésime est exceptionnel depuis la crise de 2008. La France, regroupant à elle seul près de 200 véhicules d’investissements, y confirme sa position parmi les leaders de ce marché en collectant 14,7 milliards d’euros2. Preuve de cet engouement et de l’attractivité renouvelée de l’hexagone, 45% des montants levés proviennent d’investisseurs étrangers à la recherche de rendements performants dans un contexte de taux négatifs. 
A titre de comparaison, les pays d’Europe du Sud (Espagne, Italie, Portugal, Grèce) représentent moins de 3,7 milliards d’euros levés en 2016, soit 4 fois moins que la France. Ce phénomène s’explique notamment par des dispositifs fiscaux avantageux,  un système bancaire historiquement impliqué et un tissu économique spécifique avec des PME attentives à ce mode de financement.
Dans un contexte de réforme fiscale latente la France saura-t-elle maintenir cette dynamique favorable ?

Ce document est accessible aux utilisateurs d'un porte-monnaies électronique et aux abonnés

Vous avez déjà un compte
Identifiants oubliés ?
Créer un compte
article à la une
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie une fois connecté à vos identifiants, ceci vous permettant de naviguer pleinement sur notre site.