Fusions & Acquisitions, La première revue des raprochements d'entreprises

ACTUALITÉ DES M&A

L'ANNÉE 2015 VUE PAR LES BANQUIERS D'AFFAIRES - BNP PARIBAS

Sophie Javary
Head of Corporate Finance Europe Middle East and Africa, BNP Paribas

485 Vues - [190 mots] - [Gratuit pour les abonnés web] - [Acheter l’article 3.00 €]

+ - télécharger en PDF Imprimer Envoyer l'article par e-mail
Le marché mondial des fusions-acquisitions a été extrêmement vigoureux en 2015 en Europe, grâce au retour de la confiance des dirigeants d’entreprise dans les perspectives macro-économiques, à la faiblesse des taux d’intérêt et à l'abondance de liquidités des fonds de capital-investissement. Le balancier des fusions-acquisitions trans-frontalières est revenu vers les pays développés, notamment des États-Unis et de l’Asie Pacifique vers l'Europe, avec un nombre d’opérations qui a respectivement doublé et triplé sur l’ensemble de 2015.
2016 a commencé avec une forte volatilité sur marchés boursiers ce qui conduit généralement les acquéreurs d'entreprises à ralentir leurs plans de M&A, jusqu'à ce que les perspectives soient plus stables. Néanmoins, nous constatons que les opérations transfrontalières ne décélèrent pas, notamment de la part des investisseurs asiatiques qui restent à la tête des investissements en Europe.
En ce qui concerne le reste de l’année 2016, et à condition que les marchés financiers soient plus stables, nous pouvons nous attendre à une reprise d’activité en matière de M&A, comparable aux volumes de 2015. Les grandes acquisitions ou fusions seront soutenues par l’abondance de liquidités sur le marché et la quête de croissance mais aussi d’optimisation des coûts.
article à la une
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie une fois connecté à vos identifiants, ceci vous permettant de naviguer pleinement sur notre site.